Bilan 2012 de Vivre avec le SAF

Année 2012 :

Bilan de 8 mois d’activité


Créée fin avril avec 5 adhérents, notre association de familles comptait au 31 décembre :

13 familles concernées

3 familles en cours d’inscription

6 adhésions de soutien.

Nous sommes également en contact avec 4 à 6 familles qui hésitent à adhérer, car elles aimeraient avoir confirmation de l'origine des troubles de leur enfant.

C’est encore peu et cela montre les difficultés que nous avons à entrer en contact avec les familles.

Depuis notre première réunion en juillet (3 familles), notre premier objectif a donc été de nous faire connaître. Pour cela, nous avons :

Contacté les organismes de l’adoption :

l’Agence Française de l’Adoption :

Très bon accueil, nous faisons partie de leur réseau.

Toutes les antennes locales d’ Enfance et Famille d’Accueil :

seules 5 nous ont répondu

Tous les Organismes Autorisés à l’Adoption (41sur tout le territoire) :

seuls 4 nous ont répondu

 

Créé des outils de communication :

ouverture d’une page Facebook

ouverture d’un blog

mise en ligne sur YouTube des deux petits films faits par Véronique

conception et fabrication d’une bannière pour nous signaler dans les congrès et colloques.

 

Porté la parole des familles :

Nous avons participé en septembre au colloque de Lille organisé par SAF France, où nous avons pris des contacts intéressants.

Nous avons apporté le témoignage des familles lors d’une journée de formation pour le personnel de la péri-natalité organisée le 4 décembre par le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle. Cette intervention (prise en charge par le CG 54) a été très bien reçue par les participants (environ 140) et leur a permis de comprendre les difficultés au quotidien.

En participant à des forums sur internet ( Au Féminin . com, EFA, Doctissimo…etc), nous avons pu contacter des familles touchées et faire passer le message au grand public. Certains de ces messages, s'affichant automatiquement sur Google, participent à la reconnaissance de notre association notamment par certains médias. Nous avons dû cependant refuser le tournage d'un documentaire par NRJ 12 car il a été considéré comme trop invasif et "télé-réalité".

 

Rédigé des brochures :

la fiche de présentation de VALSAF

une brochure à l’intention des professeurs, afin que le personnel enseignant puisse agir en connaissance de cause face à un enfant porteur du SAF.

 

Reserré nos liens avec SAF France :

Nous avons participé à l’AG du 1er juin et au CA du 18 octobre. Nous sommes régulièrement en relation avec Denis Lamblin et Stéphanie Toutain.

 

Mis en route une politique de parrainage :

 Nous avons obtenu le  soutien de Guy Marchand et de Didier Lockwood ( musicien de jazz de réputation internationale). L'investissement de certains artistes pour notre cause est à noter : en effet, quatre excellents musiciens de jazz ( Benoît Sourisse, André Charlier, Claude Egéa et Olivier Ker Ourio ) ont accepté de donner un concert gracieusement à l'occasion du Congrès de Paris.

 

BILAN FINANCIER 2012

 

Nous avons un tout petit bilan, étant donné que nous n’avons fonctionné que sur les rentrées dues aux adhésions.

Le bilan est équilibré : le paiement (200€) de l’intervention à Nancy a permis d’augmenter les recettes et de rembourser à C. Metelski les sommes avancées lors de la création (publication au JO, fournitures de bureau, bannière,…). Il faut noter que les déplacements à Paris pour SAF France et à Nancy pour le CG 54 ont été pris en charge par les structures invitantes. Il est à noter également que la Caisse d’Epargne nous prélève indûment des frais de gestion de compte, mais nous les rembourse systématiquement. Nous essayons d’obtenir qu’ils ne nous les prélèvent plus.

 

Cpte Exploitation VALSAF

PROJETS 2013

 

Le projet principal est bien sûr de développer notre visibilité en poursuivant les actions entreprises en 2012 :

 

Participer à des colloques, journées de formation, séminaires partout où on nous le demandera. La prochaine intervention est prévue courant février à la clinique gynécologique de l’Etoile (Aix en Provence).

Certains médecins généralistes demandent à être informés de nos actions et de nos témoignages. Il nous faudra mettre en place des petites interventions d'une heure.

Si possible : partir à Winnipeg avec la délégation de SAF France fin février, mais pour cela, il faut que SAF France ait le financement…donc : pas gagné !

Participer au Congrès de Paris fin mai.

Diffuser nos brochures et en créer de nouvelles : avec M. Schmelk, nous sommes en train de réfléchir à la manière de rédiger une brochure afin d’aborder le problème avec le personnel de justice.

Déposer des demandes de subvention : subvention d’exploitation auprès du Conseil Régional PACA et subvention de projet auprès de la Fondation de France. Ce dernier point est le plus difficile : ce dépôt de demande va nous obliger à formaliser notre action de témoignage: nous nous concentrerons sur le fait de « porter à la connaissance du public et des secteurs professionnels concernés la réalité de la vie avec le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale afin de favoriser l’insertion dans la société des personnes atteintes ».

Organiser un week-end rencontre au tout début de l'été afin que nous puissions faire connaissance "physiquement": ce sera sûrement un moment précieux  pour échanger !

Et bien sûr, parler et échanger entre nous ! Par l’intermédiaire du blog ou par mail, vu que certains me semblent un peu réfractaires aux NAC (Nouveaux Outils de Communications)… et que je ne saurais les en blâmer !

BUDGET PRÉVISONNEL 2013

Il est en cours de réalisation, il faudra l’attendre encore un peu !

                                                                                                                                                            C. Metelski

Repost 0